Quelles chaussures pour la pratique du mouvement ?

On m'a souvent demandé quelle paire de chaussure utiliser pour pratiquer le mouvement en ville ou en milieu naturel. La question ne m'a pas tout de suite intéressée car les réseaux ont très rapidement su construire l'identité du mover sur la base des chaussures de Kung Fu premier prix (plus maintenant) de la marque Feiyue. J'en avais moi même une paire à l'époque mais je pratiquais très souvent pieds nus car les chaussures me gênaient plus qu'autre chose.

La question m'a réellement intéressée quand j'ai commencé à pratiquer en ville à peu près n'importe où. Mes chaussures de sport classiques n'étaient pas du tout adaptées car trop peu flexibles, trop lourdes et trop contraignantes sur les appuis latéraux notamment à cause des semelles trop importantes.


Paire de Feiyue
Les Feiyues photoshopées

Les feiyues n'étaient à vrai dire pas beaucoup mieux mais pour d'autres raisons : leur flexibilité n'était pas mauvaise, mais leur durée de vie était ridicule. Sur certains sols, il suffisait parfois de deux ou trois sessions pour les trouer ou les déchirer partiellement ou complètement. Le faible coût d'achat de départ (entre 15 et 28€) se transformait finalement en un budget conséquent sur l'année (supérieur à 100€). Même en essayant de trouver des paires alternatives du même type (Fuji Mae, Double Y...), cela n'y changea rien car toutes ces chaussures sont en fait réalisées avec les mêmes moules et les mêmes process.


Chaussure Feiyue usagée
Les Feiyues en réalité après une ou deux sessions

Un autre point m'interrogeait beaucoup avec ces chaussures chinoises et premier prix. Au delà de l'aspect esthétique réel "pas super" de la chaussures, l'odeur entêtante et chimique du produit neuf me dérangeait ainsi que la quantité de colle (très visible sur une vraie photo non photoshopée comme ici) utilisée pour l'assemblage de la chaussure. Mettre ça sur ses pieds pendant des heures n'est pas une bonne idée, d'autant plus que la respirabilité de la chaussure est à peu près égale à zéro.


J'ai donc fini par penser que, quitte à dépenser une centaine d'euros par ans dans une grande quantité de chaussures de très mauvaise qualité, autant tester d'autres paires minimalistes plus chères et (logiquement) de meilleure qualité en espérant qu'elles tiennent plus longtemps.


Feelground, Fivefinger, Leguano... intéressantes mais pas vraiment convaincu pour le mouvement. Pas assez costaud : semelles trop fragiles, pas de protections latérales et au niveau des talons qui sont des zones assez sollicitées en locomotion. J'ai donc repensé à d'anciennes chaussures minimalistes de trail de la marque Merrell qui m'avaient laissées un très bon souvenir, et à force de recherche, je suis tombé sur la perle rare : le modèle "Move Glove" de Merrell (voir photo ci-dessus).


Que dire ! les chiffres parlent d'eux même, mais pas que ! ma première paire de Move Glove dédiée à la pratique du mouvement m'a durée plus d'une année. La semelle est à la fois flexible et ultra résistante, équipée de renforts latéraux, sur le talon et sur la pointe du pied. La respirabilité et la résistance du tissu est plus que correcte et on s'y sent aussi bien que dans des chaussons. A tel point qu'aujourd'hui elles me servent à peu près pour tout : parkour, course à pied, rando en montagne, balade urbaine... une très bonne affaire en somme.


Je ne vous cache pas qu'ayant découvert un aussi bon plan, je n'ai pu garder l'info pour moi seul et nombre de mes élèves les ont essayé et finalement adopté également. La Move Glove est en quelque sorte devenue la paire de chaussure officielle pour bouger chez Amplitude lorsque nous ne sommes pas nus pieds.